Présentation du projet Former pour l’inclusion

Former pour l’inclusion (2019-2024) est financé par le Ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration et la ville de Montréal.

Ce projet vise à renforcer les capacités d’inclusion des quartiers de Montréal au moyen de formations des personnes intervenantes sur le terrain, et de groupes de co-développement professionnel, au sujet de l’immigration et du Vivre ensemble.

Approche

La valeur ajoutée en termes d’innovation dans le projet Former pour l’inclusion, c’est la création d’une équipe de personnes ressources en interculturel.

Ces personnes, riches de leur expérience en tant que personnes intervenantes de première ligne, animent des formations auprès de leurs pairs et facilitent des groupes de co-développement. Ainsi, elles deviennent des personnes agentes multiplicatrices, ce qui permet au projet de pérenniser son impact social et collectif. Les personnes sont recrutées, formées et accompagnées dans l’appropriation des contenus de formation tout au long du projet.

Le déploiement des activités des projets a lieu grâce à la collaboration de partenaires locaux qui jouent un rôle central d’antenne locale. Nous remercions chacun de nos partenaires, qui contribuent à la réussite de ce projet en augmentant son impact sur le long terme.

Historique

La venue des réfugiés syriens depuis l’année 2015, au Canada, a mis à l’avant-scène la situation précaire et de vulnérabilité dans laquelle se trouvent les personnes réfugiées à leur arrivée dans leur pays d’accueil.

Dans un souci de faire une réelle différence dans le parcours de vie de ces réfugiés, la TCRI en collaboration avec Centraide du Grand Montréal a initié le projet « Vivons nos quartiers » qui vise à contribuer à une intégration réussie des personnes réfugiées et immigrantes en misant sur la qualité d’accueil et la solidarité des communautés dans lesquelles ils vivent.

Élodie Combes

Chargée de projet Former pour l’inclusion

Après des études doctorales à l’Université de Montréal et la prise en charge de plusieurs cours et formations dans le domaine de la didactique du français langue seconde, de la littératie et du plurilinguisme, Élodie Combes s’est réorientée vers l’action communautaire à Sherbrooke (Collège Frontière: alphabétisation et francisation) puis à Montréal (TCRI).

Depuis septembre 2020, elle est chargée de projet à la TCRI principalement pour le mandat de la réalisation de la dernière année du projet Vivons nos quartiers en partenariat avec Centraide du Grand Montréal. Par la suite, Élodie a été réorientée vers la prise en charge de Former pour l’inclusion.