Le RORIQ est composé de quatre organismes de Montréal et 22 organismes représentant onze régions du Québec. Ils travaillent de concert pour l'atteinte d'un objectif commun: la régionalisation de l'immigration.
Devenir membre du RORIQ
Pour adhérer au RORIQ, il faut être membre en règle de la TCRI et intervenir en régionalisation de l'immigration.
L'adhésion est totalement gratuite pour les organismes intéressés.
Tout organisme qui désire adhérer au RORIQ doit prendre conctact avec nous au 541 272 6060 #214, puis remplir et signer un formulaire d'adhésion et nous le retourner. Aucune autre action n'est nécessaire pour l'adhésion au réseau.

Être membre du RORIQ
 L'adhésion au RORIQ donne le droit:
  •  De participer aux instances démocratiques;
  • D'Être informé sur l'actualité et la tenue des différentes activités relatives à la mission du Réseau;
    • d'être élu sur les différents comités de travail;
    • de siéger comme délégué du RORIQ sur les différentes instances de consultation ou comités externes;
    • d'être représenté par le RORIQ sur différentes instances et comités.
  • De bénéficier des activités de promotion comme la caravane et le Salon de régionalisation de l'immigration.
Les membres s'engagent à:
  • Mandater un représentant au sein du RORIQ;
  • Participer au développement et à l'amélioration des pratiques;
  • Adhérer aux positions adoptées par le RORIQ.
Tout membre du RORIQ a le droit de se retirer du réseau dès qu'il juge sa participation inutile ou incompatible avec les activités menées par le réseau.
Le RORIQ peut suspendre ou expulser tout membre dont la conduite ou les activités sont jugées incompatibles ou nuisibles au réseau.






























Qu'est ce qui distingue les organismes membres du RORIQ?
Les organismes mandatés en régionalisation ont des profils forts différents: il y a des ressources externes d'Emploi-Québec, des organismes d'accueil du MICC. Un bon nombre reçois du financement des deux ministères. Certains ont un mandat régional, d'autres couvrent une ou plusieurs MRC. Les communautés d'accueil sont urbaines et rurales: cette diversité amène une complémentarité et est une force du réseau.
Ce sont des pionniers dans le domaine de la promotion de la vie en région et des spécialistes en interculturel. Ils jouent le rôle de pont entre les nouveaux immigrants et la communauté d'accueil. Pour ce faire, ils doivent connaître et comprendre le parcours migratoire, le cadre de référence des personnes immigrantes mais aussi celui de la société québécoise et de la communauté d'accueil. Ils sont plus que des passerelles, ils favorisent la compréhension mutuelle, permettant le rapprochement et peuvent à l'occasion être des médiateurs interculturels. Pour développer les compétences interculturelles, la TCRI offre une panoplie de formations gratuites à l'intention des intervenants.