Qui sommes-nous?

Le Réseau national des Organismes Spécialisés dans l'Intégration en emploi des Nouveaux Immigrants (ROSINI) réunit une vingtaine d’organismes partageant une approche spécifique à visée systémique et offrant des services spécialisés de main d'œuvre s'adressant spécifiquement aux nouveaux immigrants ainsi qu'aux immigrants présentant les mêmes caractéristiques et besoins. Le ROSINI est responsable à l'intérieur de la Table de concertation des organismes au service des personnes réfugiées et immigrantes (TCRI) des dossiers liés à l'employabilité des nouveaux immigrants et au marché du travail.

Mandat

Le ROSINI s'est donné comme mandat de favoriser l'intégration à l'emploi des nouveaux immigrants ainsi que des personnes immigrantes présentant les mêmes caractéristiques et besoins. Par ses interventions, tant auprès des pouvoirs publics que des organisations du secteur de l'intégration au marché du travail et du milieu associatif en général, le ROSINI vise à:

  • faire reconnaître la spécificité de la situation et des besoins des nouveaux immigrants ainsi que des personnes immigrantes présentant les mêmes caractéristiques et besoins;
  • promouvoir l'embauche des nouveaux immigrants et des personnes immigrantes présentant les mêmes caractéristiques et besoins, et sensibiliser les partenaires économiques et sociaux à leur réalité;
  • défendre le droit au travail des nouveaux immigrants ainsi que des personnes immigrantes présentant les mêmes caractéristiques et besoins;
  • influencer et proposer des politiques et programmes répondant aux besoins des nouveaux immigrants ainsi que des personnes immigrantes présentant les mêmes caractéristiques et besoins;
  • œuvrer au financement et à l'autonomie de gestion de ses membres de toutes les régions du Québec, en vue d'assurer des services spécialisés de main-d’œuvre de qualité aux nouveaux immigrants ainsi qu'aux personnes immigrantes présentant les mêmes caractéristiques et besoins;
  • faciliter l'échange d'information et le réseautage entre les organismes membres;
  • permettre le perfectionnement et le renouvellement des méthodes d'intervention de ses membres et soutenir l'émergence de pratiques et projets novateurs;
  • favoriser le développement et la reconnaissance de l'expertise de ses membres particulièrement pour leur approche interculturelle et les pratiques qui en découlent ;
  • représenter les intérêts de la population desservie et de ses membres


Approche ROSINI

Tous les organismes du réseau partagent l'approche ROSINI qui est issue de réflexions, recherches et actions en employabilité conduites sur près d'une vingtaine d'années par les membres de la TCRI et permettant d'identifier l'originalité des interventions et de les formaliser.
Cette approche comporte deux volets:

Spécifique: l'approche interculturelle adaptée à l'intégration au marché du travail met au centre du travail de l'intervenant la nécessité de comprendre et d'accompagner les populations visées dans leur processus migratoire.
Les défis à relever dans toute intervention interculturelle sont multiples et la recherche de modèles conceptuels capables d'englober la diversité ethnique demeure entière (particulièrement en employabilité).
L'approche interculturelle privilégiée par les membres du ROSINI permet de faciliter l'interaction entre l'intervenant et le candidat en contournant les obstacles à la communication qui seraient à l'origine de nombreux échecs et ratés en intervention dans un contexte de diversité. Celle-ci permet aux intervenants d'avoir des interventions adaptées et efficaces. « L'approche interculturelle est une méthode de communication et d'appréhension des problèmes débouchant sur un type d'intervention adapté à la diversité des sociétés contemporaines » à travers lequel l'interaction entre le conseiller en emploi et le nouvel immigrant est déterminant dans la démarche d'intervention puisque les deux sont porteurs d'identité et chacun a une égale importance. « L'approche interculturelle ne focalise pas son action uniquement sur l'immigrant mais elle reconnaît la subjectivité de l'intervenant » .
C'est un processus interactif qui comporte certains grands principes comme la connaissance et la compréhension de l'autre, le traitement de la différence et des similarités conçues parallèlement et mutuellement, l'intégration de facteurs psychosociaux économiques reliés au contexte migratoire et l'interdépendance des besoins d'une personne.

Systémique: cela implique de faire de la prospection et de la sensibilisation des entreprises et d'offrir un support aux employeurs au cours du processus d'embauche. Un suivi visant l'accompagnement des nouveaux immigrants et des employeurs est également prôné pour favoriser une intégration harmonieuse et le maintien en emploi.

En résumé, l'innovation se situe au niveau de l'approche et non dans les services.
On peut ainsi caractériser cette approche au sein du ROSINI de la façon suivante :

  • elle est globale et continue
  • elle exige pour l’intervenant d’être
    elle combine une intervention à double rythme (urgences des participants vs projet professionnel)
    • un facilitateur
    • une interface entre les cultures
    • un accompagnateur pour surmonter les obstacles systémiques (santé, éducation, logement, ect.) qui rend les ressources accessibles
  • elle exige une intervention nécessaire et importante sur les aspects indirects qui entourent et complètent la démarche d’employabilité.


Structure de fonctionnement

Le ROSINI est coordonné par un comité de direction composé de sept personnes dont cinq représentants des organismes. Quatre sont élus par les membres du ROSINI pour un mandat de deux ans renouvelable et le cinquième est désigné par le CA de la TCRI. Le directeur de la TCRI est membre d'office et une employée de la TCRI qui assume la coordination du ROSINI. 
Le comité de direction est une instance de validation qui effectue le suivi de la réalisation du plan d'action et veille au respect de l'approche d'intervention et des objectifs du ROSINI.
Des comités de travail sont mis sur pied selon les besoins.


Formation, activités de réseautage et rencontres thématiques


Au fil des années, les membres du ROSINI ont développé une intervention spécifique basée sur l’approche interculturelle qu’ils ont adaptée au contexte de l’intégration au marché du travail. Cette spécificité repose sur la compréhension du processus migratoire, des chocs identitaires qui en découlent ainsi que de la complexité et la spécificité des situations auxquelles doivent faire face les intervenants en employabilité au sein de leurs organisations.
La diversité au niveau des parcours, des trajectoires et des vécus nous amène à dire que non seulement il y a matière à innover, mais aussi qu’il faut continuellement se former et se perfectionner afin d’offrir un accompagnement adéquat aux nouveaux immigrants.
Le ROSINI organise aussi diverses activités d’échanges thématiques et de réseautages pour les intervenants.


ROY, G et al. (2000). Les modèles de pratique et les idéologies d’intervention, dans Legault, G et Rachédi, L (dir) L’intervention interculturelle 2ème édition, édit. Gaëtan Morin.