Montréal, le 27 octobre 2016.
C’est avec satisfaction que les organismes de la Table de concertation des organismes au service des personnes réfugiées et immigrantes * (TCRI) ont accueilli l’annonce des nouvelles cibles du Québec en matière d’immigration pour les trois prochaines années.
Nous tenons à souligner les efforts additionnels que le Québec s’engage à déployer en matière d’immigration humanitaire, répondant ainsi aux appels répétés d’engagement des Nations Unies. Avec une cible moyenne de 8000 réfugiés par année, le gouvernement doublera le nombre de réfugiés qui seront annuellement accueillis au Québec, comparé aux années antérieures. Forts des leçons apprises avec l’accueil des personnes réfugiées syriennes, les organismes communautaires d’accueil et les acteurs institutionnels seront au rendez-vous pour assurer l’accueil et l’intégration des familles réfugiées et pour déployer l’expertise développée dans ce domaine.
« Dans un contexte international de plus en plus hostile aux personnes réfugiées, nous sommes ravi de voir que le Québec, comme d’ailleurs le Canada, se démarque face à cette tendance », commente Darryl Barnabo, coprésident de la TCRI . « Rappelons que le Québec est un des rares États en Occident à disposer d’un programme de réinstallation des réfugiés référés par le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés».
Les organismes sont confiants que les ressources financières seront également au rendez-vous, sachant que le transfert fédéral prévu pour 2017 par l’Accord Canada-Québec sur l’immigration pour l’intégration et la francisation des personnes réfugiées et immigrantes garantit un financement annuel minimum de 345,1 millions $ au Québec; de plus une indexation de ce montant est fort probable.
- 30 -

Information: Stephan Reichhold, Tel : (514) 791-2455
*La TCRI regroupe 139 organismes oeuvrant auprès des personnes réfugiées, immigrantes et sans statut au Québec